Attention : Voici les maladies que vous pouvez attraper dans les toilettes publiques !

Souvent, nous craignons d’utiliser des toilettes publiques car même si elles ont l’air d’être propres parfois, on est persuadé que des millions de microbes et de virus y traînent .

Voici quelques réalités et mythes débusqués quant aux maladies transmissibles dans les toilettes publiques!Les infections cutanées :

Ces infections sont rares, mais ne sont pas impossibles. C’est le staphylococcus aureus qui est à l’origine de cette infection, il peut être transmis d’un corps à un autre même des heures durant sur une surface inerte.

Pour éviter cette infection vous pouvez créer une barrière de papier toilette entre votre peau et la cuvette pour ne pas vous asseoir directement sur le siège.

La gastro-entérite:

L’utilisation des toilettes publiques (mais aussi n’importe quelle toilettes au domicile), peut provoquer une propagation des virus de la gastro-entérite, et cela se fait lorsque la chasse d’eau est tirée sans avoir fermé le battant de la cuvette.

La chasse d’eau propage les bactéries et les virus jusqu’à 25 cm au-dessus des toilettes. Les microbes peuvent donc se retrouver sur la cuvette, mais aussi sur les murs, le bouton de la chasse d’eau et le dévidoir de papier.

Il est donc inévitable: le virus, s’il se trouve dans les toilettes, va se trouver sur vos mains! Il sera donc très important de se laver les mains après le passage aux toilettes et de les sécher avec du papier à usage unique. Pour prévenir la propagation potentielle de bactéries, veillez à toujours rabattre le rabat après votre passage.

L’infection urinaire

C’est la vidange rare de la vessie et le fait de se retenir trop longtemps qui provoque les infections urinaires, pas les toilettes en elles-mêmes.

Tirez la chasse avant de passer aux toilettes

L’eau stagnante étant favorable à la propagation des bactéries, vous devriez tirer la chasse avec le rabat abaissé avant chaque passage aux toilettes afin d’évacuer les potentielles bactéries.